Nicotina

Vertigo

 

Nicotina

 

Nicotine, nicotine, nicotina,
dans la danse de ta fumée bleue,
c'est la vie, c'est ma vie, c'est la vida,
ce silence qui rend seul à deux.
Nicotine, nicotine, nicotina,
l'ambulance vient pas quand on veut,
dans la vie, dans la vie, dans la vida
tout commence après le couvre-feu.

J'attendais mon bus pour Bâton Rouge
avec de la boue sur les paupières.
Je comprenais pas comment tout ce qui bouge
avait pu survivre au vent d'hier.
D'après toutes les gitanes andalouses,
c'était le bon moment pour changer d'air.
Y avait des mines juste en dessous des pelouses;
dans l'air planait comme un mystère.

Nicotine, nicotine, nicotina
dans la danse de ta fumée bleue,
c'est la vie, c'est la vie, c'est la vida,
ce silence qui fait peur à deux.
Nicotine, nicotine, nicotina,
l'ambulance vient pas quand on veut,
dans la vie, dans la vie, dans la vida,
faut de la chance après le couvre-feu.

J'ai senti des parfums de la Havane
dans ses cheveux noirs et sur sa peau.
Elle aurait jamais pu passer la douane,
sans le rythme magique du calypso.
J'ai pas vu que ma chance était en panne
quand elle a murmuré : "Vertigo".
Je l'ai suivie jusqu'en Louisiane,
l'idiot, sa Maman sur mon dos.

Nicotine, nicotine, nicotina,
dans la danse de ta fumée bleue
c'est la vie, c'est la vie, c'est la vida,
ce silence qui rend seul à deux.
Nicotine, nicotine, nicotina,
l'ambulance vient pas quand on veut,
dans la vie, dans la vie, dans la vida,
tout commence après le couvre-feu.

Moi qui rêvais d'un peu de paix pour mon âme,
j'ai connu les joies de la family.
Seul à quinze ans dans une vieille caravane,
sur un terrain vague à New Orleans.
Nos sept filles et nos cinq dobermans
me rappelaient trop sa Maman chérie.
Quand son petit frère est devenu mélomane,

j'ai pris sa mitraillette Uzi.

Nicotine, nicotine, nicotina,
dans la danse de ta fumée bleue,
c'est la vie, c'est la vie, c'est la vida,
ce silence qui fait peur à deux.
Nicotine, nicotine, nicotina,
l'ambulance vient dès qu'il pleut,
dans la vie, dans la vie, dans la vida,
faut de la chance après le couvre-feu.

On dit,
on dit que je suis le plus grand des monstres
et que demain je vais faire le grand saut.
Je me sens prêt, j'ai pas besoin d'une montre,
bientôt, moi je vous chante rai de là-haut :

Nicotine, nicotine, nicotina,
dans la danse de ta fumée bleue,
c'est la vie, c'est la vie, c'est la vida,
ce silence qui rend seul à deux.
Nicotine, nicotine, nicotina,
l'ambulance vient pas quand on veut,
dans la vie, dans la vie, dans la vida,
tout commence après le couvre-feu.

Nicotine, nicotine, nicotina,
c'est la vie, c'est la vie, c'est la vida.
Nicotine, nicotine, nicotina,
c'est ta vie, c'est ma vie, c'est la vida.






29/10/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres