Black Bone

Vertigo

 

Black Bone

 

Black Bone est passé par ta fenêtre.
Black Bone, tu lui as pas dit : "peut être"
Il t'apprendra vite
tout ce qu'on peut faire sous la pluie.
Black Bone, un soir de Carnaval.
Black Bone, sérieux comme une mygale.
Il t'apprendra vite
tout ce qu'on peut faire sous la pluie.

T'as qu'à voir,
comme un serpent noir dans les branches, il glisse.
T'as des fournis rouges qui dansent sur tes hanches.
Tu reconnais plus la semaine et le dimanche.
Comme un diamantin sur la fange, il glisse
dans son mohair de Singapour.
C'est pour lui que tu fais l'amour
toute seule au téléphone,
toute seule au téléphone.
C'est pour lui que tu fais l'amour
toute seule au téléphone.

Black Bone, il a tourné la page.
Black Bone il t'a laissé que ta cage.
Ca s'oublie pas vite
tout ce qu'on peut faire sous la pluie.
Black Bone en bas de l'hôtel d'en face.
Black Bone pour Lola Caracas.
Il résume très vite
tout ce qu'on peut faire sous la pluie.

T'as qu'à voir,
sur une drôle de rumba cubaine, ils glissent.
T'aimerais jeter ta bouteille aux sirènes.
T'aimerais pleurer, mais t'as pas trop de peine.
Sur un genre de blues à migraine, ils glissent
dans tes dentelles de Buenos-Aires.
C'est pour elle que tu joues ton air,
toute seule au téléphone,
toute seule au téléphone.
C'est pour lui que tu joues ton air,
toute seule au téléphone, téléphone, téléphone, téléphone.

Comme un serpent noir dans les branches, il glisse.






29/10/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres