Face au mur au petit jour

Nouvel âge

 

Face au mur au petit jour

 

Y a des éclairs sur le pare-brise,
j'entends le son d'un fusil bleu.
T'as des baisers couleur banquise,
dehors il pleut.
Quelqu'un crie du haut d'un barrage
dans mon cauchemar en ciment.
Personne peut plus tourner les pages
sauf le vent.

Tu m'as donné dix mille mensonges.
Tu t'es cachée dans ta tour.
Tu m'as noyé sous tes mensonges.
Le ciel est devenu trop lourd.
Dernier plan sur chambre vide,
moi je plonge
face au mur au petit jour,
face au mur au petit jour,
face au mur au petit jour,
face au mur au petit jour.


T'as jeté ton sac et ta robe.
Tu t'es couchée dans mes draps.
Dernier baiser message en code,
et t'es plus là.
Y a tes talons sur le bitume.
Y'a ton bandeau sur mes yeux.
Coup de grâce à l'abri des dunes,
drôle d'adieu.

Tu m'as donné dix mille mensonges.
Tu t'es cachée dans ta tour.
Tu m'as noyé sous tes mensonges.
Le ciel est devenu trop lourd.
Dernier plan sur chambre vide,
moi je plonge
face au mur au petit jour,
face au mur au petit jour.



 


24/10/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres