Mal de rien

Hérétique 13

 

Mal de Rien

Dormez sur la plage,
guettez pour moi les vagues du matin.
Faites-vous le tatouage
que j'ai sur l'épaule, au creux des reins.
Mais n'allez pas rêver du surfeur d'argent,
( non, non, non… )
j'aurai jamais son sourire inquiétant.
Tout ça n'a peut-être été qu'une histoire à mi-temps,
( juste à mi-temps, oh oh ) 
Et si ça vous fait mal,
même si ça vous fait mal,

 si ça vous fait trop mal.
La, la, la… Faites pas sonner le tocsin,
vos petites histoires un peu noires qui s'en souvient ?
La, la, la, la, la… vous faites du bruit pour rien. 

Quand on s'accroche, tout devient moche vous savez bien.

Même aux courants d'air,
vous dites que je vous ai laissé tomber.
Si je vous laissais faire,

vos dents m'auraient déjà déchiré.
N'oubliez pas trop vite les jours et les heures
Où vous me jetiez pour rire de faux-monnayeurs.
J'ai traversé bien pire et je crains plus vos pleurs
( je crains plus vos pleurs, non, non ).
Même si ça vous fait mal,
même si ça fait trop mal,
même si ça vous fait mal,
un peu mal, bien trop mal,

La, la, la, la, la … Faites pas sonner le tocsin,
vos petites histoires un peu noires qui s'en souvient ?
La, la, la, la, la… Vous vous en remettrez bien.

Vos petits sourires c'était pire, ça je m'en souviens.

La, la la la la, la la, la ,la, la.....
Quand on s'accroche, tout devient moche ; vous savez bien,

Dormez sur la plage,
vous ne reverrez plus ça, c'est certain.

Dormez sur la plage.






02/11/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres