Crachez la monnaie


Deux

 

Crachez la monnaie

 

Ouvrez les yeux, crachez la monnaie,

le cirque est en ville et ça sera pas facile de se cacher.

Tout le monde est en fraude, y a déjà des clowns qui rôdent.

Si vous sentez venir la peur, faites pas venir vos docteurs,

tout ira bien, tout ira bien,

et moi je serai tellement loin.

 

Roméo s'avance en frôlant les murs,

Juliette est seule avec sa blessure.

Dans la ruelle, y a plus que des chiens fous qui guettent.

Le ciel hurle à tue-tête.

Près du canal tous les prophètes aux mains sales

ont voulu régler l'horloge et depuis y a des rafales

qui tournent, tournent, tournent, tournent.

Roméo détale.

Y a des braseros qui s'allument au mois d'août,

tout le monde s'en fout, personne peut choisir sa route.

 

Ouvrez les yeux, crachez la monnaie,

le cirque est en ville et ça sera pas facile de se cacher.

Tout le monde est en fraude, y a déjà des clowns qui rôdent.

Si vous sentez venir la peur, faites pas venir vos docteurs,

tout ira bien, tout ira bien,

faut pas trop guetter demain.

 

Don Juan s'endort, il sait plus très bien compter,

le soleil tremble au dessus de la tôle ondulée.

Y a des pieds nus qui dansent au fond de la cuisine

pour les marins de la cantine.

Sur la jetée, le train fantôme est en grève,

la fumée monte, elle vient juste gâcher les rêves.

Tu poses trop de questions, personne te répond,

tu lâches ton trapèze.

Les buissons s'allument, les poignards se lèvent.

Don Juan serre les dents, tout le monde à la fièvre.

 

Ouvrez les yeux, crachez la monnaie,

le cirque est en ville et ça sera pas facile de se cacher.

Tout le monde est en fraude, y a déjà des clowns qui rôdent.

Si vous sentez venir la peur, faites pas venir vos docteurs,

tout ira bien, tout ira bien,

le vol du soir sera plein.

 

Casanova s'endort au sous-sol,

son palais brûle et tous les corbeaux s'envolent.

t'es perché sur son dos, tu manges sa mémoire,

ça le rend pas bavard.

Tu scies les échelles, tu fais briller les trônes.

T'es toute seul sous ta peau, ça tu le pardonnes à personne.

Ca fait longtemps qu'on a frappé les trois coups,

tu tiens plus debout.

Les musées se vident, l'éternité pleure.

Casanova s'endort et tout le monde a peur.

 

Ouvrez les yeux, crachez la monnaie,

le cirque est en ville et ça sera pas facile de se cacher.

Tout le monde est en fraude, y a déjà des clowns qui rôdent.

Si vous sentez venir la peur, faites pas venir vos docteurs,

tout ira bien.





01/11/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres